Les actualités de l’Union départementale FO Vienne

Grandes manœuvres chez Carrefour


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

RECRUTEMENT / Les demandeurs d’emploi invités à se vendre aux enchères

Publiée le 06/02/2017

7b167767a992d5699e20a483ab50cac4

Une plate-forme sur Internet applique le principe des enchères à la recherche d’emploi. Elle propose aux candidats de fixer eux-mêmes le niveau de rémunération qu’ils souhaitent percevoir pour un poste. Libre à eux de se positionner vers le bas en fonction de la concurrence.

Un job chez Airbus, Valeo ? Ladiv.fr, en ligne depuis novembre, ressemble à un site de recherche d’emploi classique, à une exception près. Il ne propose pas de niveau de salaire, au mieux une fourchette. Le candidat doit fixer la rémunération qu’il estime mériter, selon ses compétences, son expérience, et on imagine aussi, selon l’urgence de sa situation. Dans l’esprit, s’applique ensuite un système d’enchères inversées : un candidat peut revoir ses prétentions à la baisse pour espérer décrocher le job.

Procédures illégales
Après une phase de médiatisation, le site précise désormais que les prétentions salariales […] ne seront visibles par les postulants qu’après clôture de l’offre. Mais la rubrique FAQ affirme toujours que les salaires soumis par les postulants sont visibles, de manière strictement anonyme.

Jérémy Roffe-Vidal, cofondateur du site, se défend dans Le Figaro de tout dumping social et précise que ce n’est pas forcément le salaire le plus bas qui gagne. Dont acte. Il ne peut ignorer la loi de 2006 pour l’égalité des chances, qui dispose que les procédures d’enchères électroniques inversées sont interdites en matière de fixation du salaire, entraînant la nullité du contrat de travail qui en serait issu.

Lien permanent Nom de l'auteur