Les actualités de l’Union départementale FO Vienne

Prélèvement à la source : Bercy doit aller au bout


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

Consommation / Ces changements qui vous attendent au 1er janvier 2016

Publiée le 05/01/2016

Abd22baaa9eda3853005e80dc3a1bc2f

La nouvelle année arrive avec son lot d’augmentations et de nouveautés pour les consommateurs.

Tour d’horizon :
Expédier une lettre prioritaire, à timbre rouge, coûtera 0,80 euro, contre 0,76 euro actuellement.
Les sacs en plastique non réutilisables des supermarchés seront interdits.
D’ici à 2021, 35 millions de compteurs d’électricité et 11 millions de compteurs de gaz dits « intelligents » permettront, en temps réel, de mieux informer les usagers sur leur consommation et donc, selon les pouvoirs publics, de faire des économies.
Les particuliers auront l’obligation de réaliser des travaux de rénovation énergétique, par exemple de mieux isoler, dès qu’ils feront des travaux de ravalement, de toiture ou lors de l’aménagement de nouvelles pièces.
Les motards français pourront acheter, immatriculer, assurer et rouler sur des motos de plus de 100 chevaux.
Les conducteurs de deux ou trois roues motorisées auront l’obligation d’avoir à bord un gilet jaune, comme les automobilistes.
Possibilité sera donnée à tout consommateur de passer par la médiation afin de faciliter le règlement à l’amiable des litiges relatifs à la consommation avec un professionnel (litiges nationaux et litiges transfrontaliers).
Pour le prêt à taux zéro, un dispositif renforcé et simplifié, pendant deux ans, avec des conditions plus avantageuses, sera proposé aux emprunteurs.
Toutes les entreprises proposeront une complémentaire santé à leurs salariés et financeront au moins la moitié des cotisations.
En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants, au-delà de la garantie bancaire de 100 000 euros dont ils bénéficient, pour se recapitaliser.
Les banques et les sociétés d’assurance auront l’obligation de rechercher les héritiers pour les comptes bancaires inactifs et les contrats d’assurance vie en déshérence.

Lien permanent Nom de l'auteur