Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

Mauvaise note du Conseil de la CPAM de la Vienne le 13 avril 2015 pour son Contrat Pluri annuel de Gestion 2014-2017

Publiée le 20/04/2015

Lors de ce conseil, la Direction de la caisse nous présentait le contrat pluri annuel de Gestion pour les exercices 2014 à 2017, issue de contrat d’objectif et de gestion signé entre la CNAM et l’Etat. 

Seule Force Ouvrière s’est prononcé contre ce CPG. Le conseil s’étant prononcé favorablement par courte majorité associé à un fort taux d’abstention. Notre refus est alimenté le remplacement d’un départ sur deux à la retraite. Sur 55 salariés partant dans la période de ces 4 ans, seulement 28 seront recrutés dans le même temps. A cela, la proposition budgétaire est assortie d’une diminution de 6% soit une somme de 1,5M€. Alors que la caisse de la vienne affiche un coût de gestion qualifié « imbattable » à hauteur de 1,75% de ses charges de fonctionnement.

Ce contrat prévoit dans sa période un service de qualité et de proximité auprès des assurés du département. Ce service intégrera de nouvelles activités, tel le tiers payant, la récupération des franchises, Aide à la complémentaire Santé, mais également celle à poursuivre, la réponse téléphonique aux assurés, le traitement des feuilles de maladie dans un objectif de 5 jours. Toutes soumises à des indicateurs de performance réglementés par la caisse nationale. 

Un second volet de ce contrat prévoit un plan d’économie gouvernemental national sans précédent des dépenses d’assurance maladie de 10 Milliards sur trois ans. Ce plan partagé avec l’Agence Régionale de Santé impactera le périmètre et le parcours de soins des assurés du département. Un plan ONDAM (Objectif national de dépense d’assurance Maladie) ARS, Assurance Maladie est annoncé à hauteur de 700 M€ pour 2015 et évalué pour la région Poitou-Charentes à 13 M€.

Dans un contexte, ou la demande actions sociales et les besoins de soins continuent de progresser, la diminution de l’offre est surement pas la solution pour Force Ouvrière. 

Force Ouvrière reste attentif et soucieux de préserver un parcours de soins de proximité ouvert aux assurés sociaux. Mais également, renouvelle son attachement à moderniser le réseau de l’assurance maladie en conservant un nombre suffisant d’effectif assurant un service public performant.

Lien permanent Nom de l'auteur