Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

Opération MASSACRE dans le groupe Vivarte

Ancien groupe André, leader du marché français de l'équipement de la personne (prêt à porter, chaussures) avec 4 500 points de vente

Publiée le 18/03/2015

2c5ea99d0a750aeadfd6a8f7eb6a7c85

De LBO en LBO*, on se retrouve toujours dans l’impasse sociale, c’est le cas des salariés du groupe Vivarte.

La demande des Organisations Syndicales est plus que légitime : « maintien de tous les emplois » en particulier en période d’austérité supportée principalement par les salariés.
Ce n’est pas le cas des actionnaires de Vivarte « qui ont déjà touché plus d’un milliard d’euros d’intérêts » .

N’oublions pas que Vivarte a aussi bénéficié d’exonération de cotisations sociales, de crédit d’impôt au détriment des assurés sociaux et des contribuables.

Le groupe Vivarte est un acteur important dans les branches de l’habillement et de la chaussure. Il pèse dans la politique sociale développée dans les négociations au niveau des conventions collectives, c’est-à-dire la modération salariale, au bénéficie des actionnaires.

Ce type de groupe est un parasite social qui met en danger nos moyens de subsistance.
Le projet de loi Macron, ainsi que la loi sur la flexisécurité ne visent qu’à faciliter ce type d’opération. C’est la continuité de l’austérité qui est programmée.

Devant l’appétit féroce des actionnaires et le refus du gouvernement de revoir sa politique sociale, il n’y a pas d’autres choix que de mobiliser et se mettre en grève le 9 avril contre le pacte d’austérité.

La Section Commerce de la Fédération des Employés et Cadres FO apporte tout son soutien à l'ensemble de ses militants et salariés du groupe Vivarte.

Quelques enseignes du groupe Vivarte : André, Besson, La Halle, Caroll, Minelli, Naf Naf, san Marima......

Lien permanent Nom de l'auteur