Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

La fonction publique peine encore à employer des personnes handicapées

Publiée le 19/02/2015

Le taux d’emploi de personnes handicapées dans la fonction publique progresse certes, mais n’atteint toujours pas le niveau de 6 % des effectifs comme le stipule la loi de 2005.

En progrès mais peut encore mieux faire. Telle est la conclusion du récent bilan publié par le Fonds d’insertion pour les personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), estime Yvonnick Lavolée qui représente les fonctionnaires FO (FGF FO) au FIPHFP. Ce bilan montre qu’au sein de la fonction publique, le taux d’emploi des personnes handicapées a atteint 4,9 % des effectifs en 2014 contre 4,64 % en 2013. Ce taux est certes en progression mais n’atteint pas encore les 6 %, c’est-à-dire le taux minimum obligatoire, fixé depuis 1987 dans le secteur public comme dans le privé et confirmé par la loi handicap de 2005. Or avec un taux de 3,83 %, « l’État est le plus mauvais élève », regrette Yvonnick Lavolée.

Soutien financier aux employeurs publics
L’hospitalière affiche un taux de 5,34 %, tandis que le versant territorial est le plus « vertueux » avec 5,97 %. La fonction publique fait toutefois davantage d’efforts que le secteur privé qui n’employait que 3,1 % de personnes handicapées en 2011, selon les dernières statistiques. Pour atteindre l’objectif légal de 6 % dans la fonction publique, le fonds d’insertion finance, depuis sa création en 2006, des aides aux employeurs publics, notamment au travers d’un soutien technique (claviers en braille, transports…). Le FIPHFP a ainsi dépensé 760 millions d’euros. Signe d’une amélioration du taux d’emploi des personnes handicapées, ce fonds, qui est alimenté par les pénalités financières des employeurs publics non vertueux, a connu pour la première fois en 2013 une baisse de ses recettes.

Lien permanent Nom de l'auteur