Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

FO a toute sa place dans l'affaire Bricorama contre Leroy Merlin et Castorama

Publiée le 28/11/2013

C’est le 25 février 2014 que sera rendu le jugement dans l’affaire qui oppose Bricorama à ses concurrents directs, Leroy Merlin et Castorama.

Dans ce dossier, Force Ouvrière a souhaité intervenir volontairement car elle a toute légitimité pour défendre la convention 106 de l’OIT.

Cette affaire est bien la conséquence de la loi Mallié que nous avions décortiquée à son état de projet.

Nous évoquions, déjà à l’époque, les risques importants :

«… les petits commerces, déjà fragilisés par les dernières lois, ne résisteront pas à une extension des ouvertures dominicales. Ce sont eux qui globalement occupent 3 salariés quand les grandes surfaces en emploient 1».

«Force est de constater que le ministre (M. Xavier Bertrand - Ministre du travail de l’époque) est plus préoccupé par le profit des grands groupes que par l'emploi.».

Même si le Président du tribunal du Commerce de Bobigny a rappelé qu’il ne traiterait pas du Code du Travail, ce sont bien les conséquences de la loi Mallié (qui a modifié le code du travail) qui s’imposent dans les discussions, car c’est cette loi qui provoque des distorsions de concurrences entre ceux qui peuvent ouvrir le dimanche et ceux qui ne le peuvent pas (faute de droit ou de moyen).

FO a fait le travail des pouvoirs publics et a démontré les incohérences de cette loi qui répond au lobbying des grandes enseignes (du commerce).

Pour FO, seule l’abrogation de l’amendement Debré (disposition pour l’ameublement) et de la loi Mallié (création des PUCE) pourra remettre tout le monde au même niveau.

FO attend le lundi 2 décembre 2013 pour connaître les résultats du rapport de la commission Bailly, cette date sera aussi la fin de notre moratoire.

Mais qu’on se le dise, la défense du Repos hebdomadaire commun est toujours au programme de notre organisation syndicale, Force Ouvrière, reste la plus impliquée.

Lien permanent Nom de l'auteur