Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

CDI intérim : droit nouveau pour les salariés ou revendication patronale ?

Publiée le 01/02/2013

L’intérim est sans conteste le secteur qui tire le mieux son épingle du jeu que constitue l’accord interprofessionnel du 11 janvier. Ou plus exactement, les patrons de l’intérim.

Outre le fait d’échapper à la surtaxation des contrats précaires, ils ont même réussi le tour de force d’obtenir satisfaction à l’une de leurs vieilles revendications, en l’occurrence la création d’un CDI intérimaire. En fait, le CDI intérimaire est une idée qui figure déjà dans le livre blanc remis en 2011 par le principal syndicat patronal du secteur, le PRISME, au ministre du Travail de l’époque, Xavier Bertrand. Sa concrétisation ne serait pas une bonne nouvelle pour les intérimaires, qui perdraient au passage leurs droits d’accès à l’assurance-chômage entre deux missions puisque, selon ce sous-CDI, on pourra être titulaire d’un contrat de travail... sans travailler.

Noël en janvier

Habileté suprême de la part des négociateurs patronaux, sa naissance est annoncée dans la partie consacrée aux droits nouveaux pour les salariés; au même titre que l’exonération de cotisation d’assurance-chômage pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans qui survivrait à sa période d’essai!

Pour ce qui est de ce dernier dispositif, il est naturellement cumulable avec les exonérations de cotisations sociales prévues par le contrat de génération. Signe que, pour les patrons, la période des cadeaux de Noël 2012 s’est étendue jusqu’au 11 janvier, date de la fin de la négociation interprofessionnelle.

Lien permanent Nom de l'auteur