Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

Vienne : Force Ouvrière et ses syndicats entendus par le nouveau Recteur

Publiée le 22/10/2012

"Le Comité Technique Académique du 2 octobre a été réuni sous la présidence du nouveau recteur de l’académie de Poitiers.

Il avait pour objet principal de dresser un premier bilan de rentrée. A cette occasion la FNEC FP FO a su faire entendre sa différence avec les autres organisations syndicales.

Le nouveau Recteur été attentifs aux divers points d’inquiétude soulevés par les élus Force Ouvrière au CTA, notamment à propos des réformes à venir à l’issue du débat sur la refondation de l’école. Les instances nationales sont déjà intervenues sur le sujet, à travers les différentes circulaires reçues par les responsables et les adhérents de nos syndicats. Nous nous en sommes fait le relais auprès du Recteur qui transmettra nos positions contenues dans notre déclaration au CTA, lors de la prochaine réunion des recteurs à Paris. 

Concernant le volet académique, nous avons été les seuls à faire écho aux préoccupations concrètes de nos collègues. Nous avons ainsi dénoncé le retard insupportable du paiement des frais de déplacements de nos collègues, en insistant sur le fait que le budget de l’année était consommé dès le mois d’avril, alors que nous avions alerté l’administration de cette situation lors du vote du budget de l’académie.

M. Moret, le nouveau Recteur a été sensible à cette situation et l’a qualifié de tout à fait anormale. Il compte y apporter une réponse très rapidement. Cette rencontre a été aussi pour la FNEC l’occasion de rappeler la situation du collège de Buxerolles et plus généralement des violences scolaires dans l’académie de Poitiers. Nous avons rappelé notre demande de la mise en place de la protection fonctionnelle des fonctionnaires « le Recteur doit porter plainte pour le fonctionnaire agressé conformément aux consignes données par le ministre ». Nous avons aussi demandé le renforcement des moyens humains. Pour la FNEC et ses syndicats une façon efficace de résoudre les problèmes de violence c’est de renforcer la présence d’adultes dans les établissements scolaires. Ce qui s’est passé à Buxerolles doit nous alerter sur le risque encouru dans des collèges ou lycées aux profils similaires. Le Recteur recevra très rapidement une délégation de cet établissement. Cette réunion a aussi abordé le bilan du mouvement.

Nous avons profité de l’occasion pour dénoncer les conditions salariales régressives dont ont été victimes certains contractuels passés en CDI. En effet une dizaine d’entre eux se sont vu imposé des contrats à temps partiels. De fait leur salaire est calculé au prorata des heures faites et donc diminué, alors que ces personnels sont déjà payés au minimum possible. De façon générale nous avons dénoncé les conditions salariales des contractuels dans l’académie de Poitiers qui rémunère au minimum possible.

Nous comptons rediscuter de cette question lors d’une prochaine audience avec le Recteur. Enfin nous sommes intervenus sur le dispositif info mobilité en dénonçant son inefficacité et son esprit contraire au paritarisme."
Henri Lalouette, Secrétaire Académique du SNETAA FO
Représentant FNEC FP FO au CT Académique (Académie de Poitiers)

Lien permanent Nom de l'auteur