Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

FO soutient le professeur agressé et l'ensemble des personnels du collège de Buxerolles

Communiqué de presse

Publiée le 14/09/2012

Le SN-FO-LC apporte tout son soutien et exprime toute sa solidarité à notre collègue d’histoire-géographie, violemment agressée ce matin par un parent d’élève devant sa classe, pendant le cours, au collège Jules Verne de Buxerolles.
Rien ne peut excuser l’agression d’un professeur en train de transmettre des connaissances aux élèves qui lui ont été confiés. L’agression d’un fonctionnaire dans l’exercice de son métier est inacceptable.

Le SN-FO-LC apporte également tout son soutien aux personnels du collège de Buxerolles.
Les enseignants, réunis en Assemblée Générale, ont exercé leur droit de retrait face à un danger imminent.
Ils demandent la prise de dispositions urgentes pour empêcher toute nouvelle intrusion, toute nouvelle agression.
Dans ce collège, comme dans l’ensemble des établissements scolaires, les conditions de travail ne cessent de se dégrader. La diminution, depuis des années, du nombre de postes d’enseignants, de surveillants, d’éducation, administratifs, aggravée encore en cette rentrée, permet, voire entraîne, la multiplication d’incidents, atteignant parfois une telle gravité.

Il y a trois ans (7 avril 2009), après de multiples démarches, les enseignants de ce collège avaient été contraints de se mettre en grève pour revendiquer, entre autres, la création d’un second poste de Conseiller Principal d’Education et de postes de surveillants supplémentaires, après une accumulation croissante de situations insupportables. Cela, sans que l’autorité rectorale y réponde favorablement.

A force de demander toujours plus aux personnels avec toujours moins de moyens, M. le Ministre, Mme le Recteur et M. le DASEN prennent la responsabilité de voir se produire de plus en plus d’incidents graves de cette sorte.
Pour éviter cela, la seule solution est de satisfaire les revendications des personnels.

Pour le SN-FO-LC
Jean-Claude Pérou
Coordinateur académique

Lien permanent Nom de l'auteur