Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

La crise tue !

La journée mondiale de prévention du suicide attire l'attention sur le nombre estimatif d'un million de vies perdues par an à cause du suicide.

Publiée le 12/09/2012

La France vient d’atteindre le seuil des 3 millions de chômeurs. L’impact du chômage sur la santé, notamment psychologique, et sur les risques suicidaires associés est connu depuis 1929 : la crise tue !

Le 6 septembre, en prévision de la journée mondiale de prévention du suicide, le lundi 10 septembre, Michel Debout, ancien président de l’Union Nationale de Prévention du Suicide et Jean-Claude Delgènes, directeur général de Technologia, ont tenu un point presse de bilan de la campagne pour la création d’un observatoire des suicides et des conduites suicidaires lancée en mai 2011 avec « l’Appel des 44 » et d’évaluation de l’impact de la crise et de l’aggravation de la précarité sur les suicides (chômeurs, séniors).

Cette rencontre s'est tenue en présence de certains signataires de « l’Appel des 44 » :
Françoise Geng, Présidente CGT de la section « Travail et Emploi » du Conseil Economique Social et Environnemental qui a fait part de l’intérêt de la confédération CGT pour l’Appel,
François Joliclerc, secrétaire national de la confédération Unsa,
Henri Forest, secrétaire confédéral de la confédération CFDT qui vient de signer l’Appel ,
Pierre Morville, représentant CGC-Unsa à France Télécom ,
Vincent Cespédès, philosophe. 

Des rencontres sont prévues avec les services du Premier ministre au cours desquelles nous pourrons exposer les arguments qui sont les nôtres en faveur de l’observatoire dans un climat d’écoute constructive.
L’idée de l’observatoire avance : faites circuler ce message, invitez votre entourage à signer l’Appel et découvrez le dossier de presse sur http://www.observatoiresuicides.fr/non-classe/journee-mondiale-de-la-prevention-du-suicide-le-10-septembre-2012.

Lien permanent Nom de l'auteur