Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

La concurrence fait-elle autorité ?

Le consommateur paye l'addition !

Publiée le 23/01/2012

Il semblerait que la théorie de la concurrence se prenne souvent les pieds dans le tapis des marchands. De ceux qui font dans le gros notamment. Quelques-uns se font taper sur les doigts de temps à autre, comme, ces dix dernières années, quelques éminents représentants du secteur du BTP et des télécommunications.

Plus récemment, ce sont les géants mondiaux de la lessive qui ont, pour des pratiques douteuses, écopé d’une amende record infligée par l’Autorité de la concurrence française, organisme administratif aux membres nommés par le ministre de l’Economie et œuvrant « pour la sauvegarde de l’ordre public économique ».

Au total plus de 360 millions d’euros pour les chevaliers d’une industrie de la blancheur dont les responsables commerciaux se sont réunis pendant plusieurs années dans des lieux discrets autant que confortables afin d’établir des prix qui faisaient bien leur affaire, à défaut de celle du consommateur. Leur linge sale a été révélé en décembre. Il aura quand même fallu cinq ans d’enquête et une dénonciation….

Une autre affaire qui fait tache vient d’éclater, mettant en cause cette fois-ci une des principales enseignes de la grande distribution. En l’occurrence Casino, accusé de ne guère concourir à favoriser la concurrence sur la place de Paris. Propriétaire de tout ou partie de Franprix, Leader Price, Vival et, en autre, Monoprix, elle se trouverait en position dominante avec 61% des surfaces commerciales de la capitale, constituant une part de marché trois fois supérieure à celle de son principal concurrent ; Carrefour. Mais n’en abuserait pas ! C’est du moins l’avis de l’Autorité de la concurrence, saisie par la Mairie de Paris. 

Il faut dire qu’est en jeu l’assouplissement de l’autorisation administrative pour les commerces de plus de 1000 mètres carrés. Estimant que les chiffres avancés sont deux fois moindres, Casino s’est lancé dans une bataille médiatique dont le maillon faible reste le consommateur.

Visitez régulièrement notre page AFOC pour toujours plus d'informations

Lien permanent Nom de l'auteur