Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

SMIC horaire : +22 centimes en un an !

Pour la sixième année consécutive, le gouvernement a décidé de ne pas donner de coup de pouce au SMIC, suivant la consigne de l'OCDE et du groupe d'experts

Publiée le 20/01/2012

Force Ouvrière qui participe à la Commission nationale de la négociation collective, donne son point de vue sur ce sujet de la plus haute importance.

"Le gouvernement justifie l'absence de coup de pouce au SMIC au 1er janvier 2012 en se retranchant derrière le rapport du groupe d'experts qui n'a d'indépendant que le nom. Ces rapports préconisent systématiquement de ne pas donner de coup de pouce, au motif que cela aurait un effet préjudiciable pour l'emploi. Ils lui opposent le Revenu de solidarité active (RSA) qui, selon eux, joue un rôle moteur dans la lutte contre la pauvreté. Or, le dernier rapport du comité d'évaluation du RSA dit exactement le contraire.

La hausse minime du SMIC aura un impact sur les négociations salariales de branche mais il sera de moindre importance en l'absence de coup de pouce. Un SMIC porté à 1322,40 euros net par mois, tel que FO le revendique, permettrait un grand mouvement de réévaluation des grilles salariales et donc du pouvoir d'achat, ce qui est impératif pour relancer la consommation et faire face aux mesures d'austérité du gouvernement, à l'augmentation des tarifs du gaz, des transports, au poids toujours plus lourd des loyers....

Le SMIC peut servir d'amortisseur social : il a réduit les inégalités salariales tout en assurant un niveau de vie décent aux salariés. Il n'est pas anodin que de nombreux pays européens -notamment l'Allemagne- revendiquent un salaire minimum national en raison des inégalités que la crise a développées dans ces pays."

Lien permanent Nom de l'auteur