Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

FO : LE SYNDICAT DE LA FICHE DE PAIE !!!

Publiée le 21/08/2011

Nous titrions le mois dernier : " Comme avant… mais en pire ! ". Comme chacun sait, le pire n’est jamais sûr, il est toujours certain !

C’est ainsi que le parti majoritaire au pouvoir s’est lancé dans une grande réflexion portant sur le
social. Aïe, aïe, aïe pensez-vous !
Et bien, vous avez raison ; cette réflexion, destinée à alimenter la campagne électorale, porte ni plus, ni moins, sur la disparition des 35 heures, sur l’allongement de la durée de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein et la remise en cause de l’assurance maladie.

Sur la question des retraites, le C.O.R. (conseil d’orientation des retraites) vient à point nommer
conseiller d’augmenter d’un trimestre la durée de cotisation, arguant de l’augmentation de
l’espérance de vie et précisant qu’il s’agit des conséquences de la (contre) réforme de 2003.

Et oui, en politique sociale, les additions donnent des soustractions : réforme de 2003 plus celle de 2010, en attendant celle de 2013 souhaitée par le gouvernement avec l’aide de la CFDT et portant sur l’instauration de la retraite individuelle par points.
Cela ajouté à l’éventuelle remise en cause des 35 heures pour laisser les entreprises fixer elles-mêmes leur durée du travail : c’est non seulement travailler plus pour gagner moins, mais c’est aussi abandonner l’intérêt collectif aux intérêts particuliers des entreprises.

Travailler plus et plus longtemps, tout en étant moins bien rémunéré et, " cerise sur le gâteau ", en
étant moins bien soigné. En effet, un nouveau plan d’économie de 2,2 milliards d’euros sur le dos de l’assurance maladie vient d’être annoncé avec son sempiternel lot de déremboursements de médicaments.
Sauf qu’à force de dérembourser, c’est la qualité des soins qui en pâtit et puis, cela trouve ses limites et le gouvernement s’apprête à tailler dans le vif des valeurs et principes de l’assurance maladie.

Face à ces dangers et à cette injustice caractérisée, il faut ici rappeler la nécessité de poser la
question de la remise en cause des exonérations de cotisations sociales dont bénéficient bon nombre d’entreprises. Y compris les plus importantes, y compris celles qui réalisent de confortables bénéfices.
De fait, ces exonérations de cotisations sociales déstabilisent notre système de protection sociale, fragilisent la santé des Français et, à l’inverse, vont directement dans la poche des actionnaires de ces entreprises.

Il faut aussi rappeler et marteler la légitimité des augmentations de salaires : c’est une nécessité
vitale pour préserver le pouvoir d’achat dans un contexte où tout augmente ; mais c’est aussi un
bienfait qui permet, par l’apport des cotisations, de renforcer notre système de protection sociale.

C’est pourquoi nous sommes fiers d'être le syndicat de la fiche de paie !

Sur ces sujets, salaires, retraites, temps de travail et service public, Force Ouvrière continuera tout l’été à sensibiliser les salariés, retraités et chômeurs. Dès la rentrée, 26 meetings sont prévus en région, dont 11 en présence du Secrétaire général de la Confédération FO, Jean-Claude Mailly, ainsi qu’une journé de mobilisation et d’information le mardi 20 septembre sur l’ensemble du territoire.

Informer, sensibiliser, mobiliser : avec FO, engageons le rapport de force !

Lien permanent Nom de l'auteur