Les actualités de l’Union départementale FO Vienne


L'agenda FO Vienne

Consultez tous les évènements


Les actualités archivée

Voir les actualités en cours

Voir les archives

Première grève nationale des centres d’appel

Publiée le 14/07/2011

Au Call Center Alliance International, basé sur les communes de Jaunay Clan et Chasseneuil, les salariés ont posé leur casque-micro et ont débrayé massivement.

Au niveau national, à l’appel de 5 syndicats, dont FO, les employés du secteur ont cessé le travail le 20 juin, avec comme principale revendication une hausse de salaire.

« Nous sommes sous-payés, financièrement nous ne pouvons pas arrêter le travail plus d’une heure, mais nous ne lâchons pas ! »

Le CCA International, avec 600 salariés, dont 80% sont des femmes, faisait partie des 40% des centres d’appel en grève.

Tous les grands acteurs du secteur ont été touchés. Car le dernier accord salarial date de 2008 ! Les cinq premiers niveaux de salaire dans les centres d’appel sont aujourd’hui sous le SMIC !

Au CCA International, les trois élues FO mobilisent les salariés depuis plus d’un an !
Les sujets de mécontentement ne manquent pas : horaires inadaptés pour garde d’enfants, objectifs inatteignables, harcèlement, conditions de travail dans des locaux inadaptés (jusqu’à 38° sur les plateaux dans le bâtiment de Jaunay Clan…et bien sur l’hiver, les salariés travaillent avec manteau, écharpe et gants….), pression trop importante, mais surtout le STRESS !!! 

Le chargé de clientèle d’un call center est en « formation découverte » une journée, puis il prend son poste et là, il est chronométré et écouté par le responsable de groupe. Il faut vendre des contrats à des particuliers en débitant un argumentaire d’environ 3 minutes… Le manque de personnel est récurent depuis mi 2010, les difficultés de recrutement sont importantes. L’ancienneté se situe entre 2 et 3 ans, on ne reste pas longtemps dans un centre d’appel ! 

« Le SP2C, syndicat patronal, reporte la responsabilité de la hausse des salaires sur les donneurs d’ordre. Il prend les salariés en otage et en fait une force de pression pour négocier les contrats commerciaux » dénonce la responsable des centres d’appel à la Fédération FO des Employés et Cadres.
FO revendique également la mise en place d’un véritable parcours professionnel avec la définition de tous les métiers et un salaire en adéquation. 

« Le télé conseil c’est un vrai métier » affirme Delphine Wajnglas, déléguée syndicale FO, élue en octobre 2009 avec 2 autres camarades, au CCA International. Les trois jeunes femmes sont en contact permanent avec les salariés et, travaillant elles même sur les plateaux, peuvent « apprécier » les souffrances et la précarité de leurs collègues.

Lien permanent Nom de l'auteur